Remise à tous les Belges qui, pendant la 1ière Guerre Mondiale, étaient déportés en Allemagne pour refus de travail et y étaient soumis par l'ennemi à effectuer des travaux forcés.

Quelques 55.000 exemplaires de cette croix en bronze, créée le 27 novembre 1922, ont été decernés. Des déportés, qui par leur âge, auraient pu entrer en service militaire, ne reçevaient pas cette décoration. Les déportés qui mouraient à cause de leur déportation, reçevaient à titre posthume l'insigne de Chevalier dans l'Ordre de Léopold II avec rayure d'or.

L'avers et le revers de la croix sont identiques et portent uniquement les années "1914" et "1918" sur les bras horizontaux; le ruban est rouge foncé avec des chevrons aux couleurs nationales belges.
La Croix des Déportées 1914-18
Croix des Déportés
© Hendrik Meersschaert, 2017